Fanie Demeule

Romancière · Nouvelliste · Scénariste

Livres

deterrerlesos.jpg
C1HD.jpg
mukbang.jpg
Publication BAGELS C1.jpg
Capture d’écran, le 2021-07-20 à 16.57.37.png
 
fanie_1mod - copie.jpg

Fanie Demeule est née en 1990 à Longueuil (Québec). Elle est titulaire d'un diplôme de doctorat en études littéraire de l’UQAM, où elle est chargée de cours. Elle travaille aussi à titre de responsable éditoriale pour les éditions Tête première et Hamac, et à titre de directrice littéraire pour la collection théâtrale des éditions Somme toute. Elle a signé les romans Déterrer les os (2016), Roux clair naturel (2019), Mukbang (2021) et Highlands (2021), le livre illustré Bagels (2021), ainsi que plusieurs nouvelles dans des revues et collectifs. Ses oeuvres interrogent les enjeux de santé mentale, les rapports au corps et à l’identité, la porosité des frontières entre réel et fiction. 

Photo : Same Ravenelle

 

Échos

Au-delà des cheveux, le corps, lui, continuera d’être l’objet de toutes les fascinations et obsessions de l’écrivaine dont on accueille les mots avec ravissement. En plus de la sincérité de son travail, de l’originalité du propos qui sous-tend un questionnement sur la frontière entre fiction et réalité, Fanie Demeule accède à des niveaux de lucidité qui ébranle son lectorat, rendant l’acte de lire certainement aussi salvateur sinon plus que la création du texte lui-même.

Avec un style féroce, l’écrivaine n’épargne aucun détail de la décadence de son héroïne, pendant que retombe, sadique, le couperet de la popularité lorsqu’on est appelé à briller. La narration polyphonique de l’ouvrage, scindé en cinq sections, est aussi une réussite et permet à la hantise d’investir habilement et progressivement les pages de Mukbang, de s’ancrer dans une fréquence « fluide et amortie ». À lire comme on embrasse un fantôme. Ou une machine.

 

Créant une atmosphère gothique à souhait, la rusée romancière s’amuse à semer des indices au fil des pérégrinations de plus en plus périlleuses des trois voyageuses, ainsi qu’à brouiller les frontières entre les rêves, les hallucinations, la fiction et la réalité. Et ce, jusqu’à la dernière page !  «Tourne-pages», Highlands donne envie d’y replonger à peine la lecture achevée afin d’y retracer toutes les pistes qu’on y aurait manquées. 

Claudia Larochelle

Les Libraires

Ariane Gélinas

Les Libraires

Manon Dumais

Le Devoir

 

Nouveautés