Livres

Déterrer les os (Hamac, 2016)

Déterrer les os est une plongée en huis clos entre la narratrice et son corps fautif, ce corps qui déborde et réclame toujours davantage et qu'elle tente de rejeter. Ce corps qui est en fait un scaphandre, une cage qu'il faut détruire en secret.

 

« Dans ma tête comme dans mon ventre, un vide grandit, un vide sédatif et délectable. Plus rien ne vient déranger mon esprit. Les désirs meurent en même temps que la faim. C'est la grande paix qui commence. Tout se simplifie. De semaine en semaine, je retourne au fond des choses. »

Liste préliminaire du Prix des libraires 2016-2017

Liste du Prix de Chambéry 2016-2017

Lauréat de la Biennale littéraire des Cèdres 2018

Adapté au théâtre par Gabrielle Lessard (CTD'A 2018)

Adapté en scénario de court-métrage (en production)

En voie d'adaptation de long métrage (en développement)

En cours de traduction anglophone

C1HD.jpg
ROUX CLAIR NATUREL (Hamac, 2019)

« Est-ce que la vérité cesse d’être la vérité quand plus personne n’y croit? »

Entre détresse et exaltation, la narratrice de Déterrer les os retrace la formation de son identité de rousse, une performance exposant la porosité des frontières entre vérité et mensonge, réel et fiction. Confession paniquée au parfum d'ammoniac, Roux clair naturel témoigne de la difficulté à assumer une identité choisie dans un monde où les faits objectifs ont préséance sur l'expression d'une vérité subjective.

 

« C'est un sang plus limpide qui se déverse dans mes veines et irrigue mon cerveau, qui se met à voyager jusqu'à mon coeur. Un sang roux, un nectar pur, glorieux. »

Bourse de rédaction du CALQ 2017-2018

 
 

Romans & novella

deterrerlesos.jpg
DÉTERRER LES OS 
(Hamac, 2016)

Déterrer les os est une plongée en huis clos entre la narratrice et son corps fautif, ce corps qui déborde et réclame toujours davantage et qu'elle tente de rejeter. Ce corps qui est en fait un scaphandre, une cage qu'il faut détruire en secret.

Liste préliminaire du Prix des libraires 2016-2017.

Liste du Prix de Chambéry 2016-2017.

Lauréat de la Biennale littéraire des Cèdres 2018.

Adapté au théâtre (Gabrielle Lessard, CTD'A 2018).

Adaptation en court-métrage (Coop Vidéo).

Adaptation en long métrage (ACPAV).

Traduit en anglais par Anita Anand: Lightness, Linda Leith Publishing.

C1HD.jpg
ROUX CLAIR NATUREL
(Hamac, 2019)

Entre détresse et exaltation, la narratrice de Déterrer les os retrace la formation de son identité de rousse, une performance exposant la porosité des frontières entre vérité et mensonge, réel et fiction. Confession paniquée au parfum d'ammoniac, Roux clair naturel témoigne de la difficulté à assumer une identité choisie dans un monde où les faits objectifs ont préséance sur l'expression d'une vérité subjective.

Bourse de création du CALQ 2017-2018.
Liste préliminaire du Prix des libraires 2019-2020.

Adaptation en long métrage (Babel Films).

mukbang.jpg
MUKBANG
(Tête première, 2021)

Kim, une jeune cyberdépendante, fait la découverte des mukbangs, ces spectacles alimentaires virtuels où on consomme d’énormes quantités de nourriture en faisant un maximum de bruit. Elle décide qu’elle en fera sa carrière et deviendra la plus réputée, en détrônant notamment la célèbre mukbangeuse Misha. Un accident de parcours mettra un frein à l’ascension de Kim.  Au fil de l’intrigue à l’humour grinçant et aux détours insolites, se déploie un portrait de société dérangeant, à la fois surnaturel et étrangement lucide, où le gouffre opère une force d’attraction irrésistible.

Finaliste au Prix littéraire des collégiens 2021.

Adaptation en format sériel (Babel Films).

Traduction en anglais par Anita Anand (à venir, Linda Leith Publishing). 

Publication BAGELS C1.jpg
BAGELS
(Hamac, 2021)

Bagels est une novella illustrée, un récit fragmenté qui parle de ces gens qui demeurent auprès de nous même quand on ne veut pas de leur aide. C'est une douzaine d'hommages offerts aux personnes qui étaient là quand je cherchais à déterrer mes os. L'arôme sucré de la pâte à bagel me rappelle aujourd'hui qu'il y avait bel et bien une grâce dans ces visites chez St-Viateur avec mon père, les lundis soirs, après mes rencontres avec la psy.

“Avant, je trouvais que douze bagels, c’était beaucoup, comme je m’imaginais qu’une décennie, c’était long. Il n’en est rien.”

Capture d’écran, le 2021-07-20 à 16.57.37.png
HIGHLANDS
(Québec Amérique, 2021)

Des voyageuses parcourent les Highlands d’Écosse, ces territoires hostiles qui les confrontent et les exaltent, les brisent et les libèrent. Une doctorante, une mère, une survivante. Elles ne pourront plus se mentir ni fuir devant ce qui leur fait peur, devront faire face à leurs spectres. Si elles ne se connaissent pas, une force étrange et subtile voudra les réunir, quelque part dans les montagnes du Nord-Ouest.

monstres-et-fantomes.jpeg

Nouvelles

Capture d’écran, le 2019-04-30 à 19.04.4
MONSTRES ET FANTÔMES 
(Québec Amérique, 2018)

Nouvelle "St Kilda"
STALKEUSES 
(Québec Amérique, 2019)

Nouvelle "Le jet"

Sous la direction de Stéphane Dompierre.

Nouvelle "St Kilda" : au large de la côte écossaise, une agente de bord et sa sœur visitent seules St Kilda, un archipel dont la population a été évacuée il y a près d’un siècle. Elles ne sont peut-être pas si seules.

Sous la direction de Fanie Demeule et Joyce Baker. 

 

 Nouvelle "Le jet" : une stalkeuse passionnée par une forme particulière d'art vivant se déroulant quotidiennement dans les toilettes publiques.

9782924207970_large.jpg
FOLLES FRUES FORTES
(Tête première, 2019)

Nouvelle "Alliage"

Sous la direction de Marie Demers.

Nouvelle "Alliage": au chantier, des femmes tombent en bas de l'édifice en construction. Contrairement à ce qu'on en a conclu, il ne s'agit peut-être pas d'accidents de travail.

StKilda_qa.jpg
ST KILDA
(Québec Amérique, 2020)

Nouvelle rééditée

Sous la direction de Stéphane Dompierre.

Publiée à l'origine dans Monstres et fantômes (Québec Amérique, 2018).

 

Au large de la côte écossaise, une agente de bord et sa sœur visitent seules St Kilda, un archipel dont la population a été évacuée il y a près d’un siècle. Elles n'y sont peut-être pas si seules.
 

L97829250353121.jpg
CRUELLES
(Tête première, 2020)

Direction littéraire, Avant-propos

Sous la direction de Fanie Demeule et Krystel Bertrand.

 

Ce collectif de nouvelles plonge dans la cruauté non négociée ou excusée des femmes. En explorant de manière audacieuse les différentes manifestations de la méchanceté, les textes mettent en scène d’odieuses amies, d’impitoyables mères et d’inquiétantes soeurs. 

9782895187509_large.jpeg
SE FAIRE ÉCLATÉ·E
(Nota bene, 2021)

Nouvelle "Tolbooth Wynd"

Sous la direction de Nicholas Dawson, Pierre-Luc Landry et Karianne Trudeau-Beaunoyer.

 

Nouvelle "Tolbooth Wynd" : à partir d’un récit de possession et de ventriloquie spectrale, je m’interroge sur les limites de la notion de subjectivité, sur ce qui apparaît en filigrane dans le discours sur soi, notamment à travers la narration de la violence vécue. 

9782925035428_large.jpeg
Épidermes
(Tête première, 2021)

Nouvelle "Wake"

Sous la direction de Nicholas Dawson, Pierre-Luc Landry et Karianne Trudeau-Beaunoyer.

 

Nouvelle "Wake" : une narratrice traverse l'Irlande seule à vélo. Épuisée et déshydratée, elle trouvera refuge dans un pub où se déroule une étrange fête communautaire.

3275940-gf.jpeg
PROJET P
(Québec Amérique, 2020)

Nouvelle "Medieval Dick"
condoleances.jpeg

Sous la direction de Karine Glorieux.

 

Nouvelle "Medieval Dick" : à la recherche d'un "efle", une jeune femme s'apprête à retourner au Moyen Âge le temps d'un Grandeur Nature.

CONDOLÉANCES
(Québec Amérique, 2021)

Nouvelle "Reliques"

Sous la direction de Catherine Côté et Audrey Boutin.

Nouvelle "Reliques" : lettre de directives post-mortem destinées à pérenniser mon corps.

9782764445105_large.jpeg
Maganées
(Québec Amérique, 2021)

Nouvelle "Comment ça va"

Sous la direction de Vanessa Courville.

 

Nouvelle "Comment ça va" : " "À la fin du Moyen Âge, on considérait que les selles révélaient l’état de santé général d’un individu. Quand on demandait à quelqu’un comment « ça » allait, on faisait référence à la qualité de ses excréments. Depuis, on ne se conte plus nos défécations, même si on demande sans cesse comment ça va."