© 2023 by T.S. Hewitt. Proudly created with Wix.com

Livres

Déterrer les os (Hamac, 2016)

Déterrer les os est une plongée en huis clos entre la narratrice et son corps fautif, ce corps qui déborde et réclame toujours davantage et qu'elle tente de rejeter. Ce corps qui est en fait un scaphandre, une cage qu'il faut détruire en secret.

 

« Dans ma tête comme dans mon ventre, un vide grandit, un vide sédatif et délectable. Plus rien ne vient déranger mon esprit. Les désirs meurent en même temps que la faim. C'est la grande paix qui commence. Tout se simplifie. De semaine en semaine, je retourne au fond des choses. »

Liste préliminaire du Prix des libraires 2016-2017

Liste du Prix de Chambéry 2016-2017

Lauréat de la Biennale littéraire des Cèdres 2018

Adapté au théâtre par Gabrielle Lessard (CTD'A 2018)

Adapté en scénario de court-métrage (en production)

En voie d'adaptation de long métrage (en développement)

En cours de traduction anglophone

ROUX CLAIR NATUREL (Hamac, 2019)

« Est-ce que la vérité cesse d’être la vérité quand plus personne n’y croit? »

Entre détresse et exaltation, la narratrice de Déterrer les os retrace la formation de son identité de rousse, une performance exposant la porosité des frontières entre vérité et mensonge, réel et fiction. Confession paniquée au parfum d'ammoniac, Roux clair naturel témoigne de la difficulté à assumer une identité choisie dans un monde où les faits objectifs ont préséance sur l'expression d'une vérité subjective.

 

« C'est un sang plus limpide qui se déverse dans mes veines et irrigue mon cerveau, qui se met à voyager jusqu'à mon coeur. Un sang roux, un nectar pur, glorieux. »

Bourse de rédaction du CALQ 2017-2018

 
 

Romans

Déterrer les os (Hamac, 2016)

Déterrer les os est une plongée en huis clos entre la narratrice et son corps fautif, ce corps qui déborde et réclame toujours davantage et qu'elle tente de rejeter. Ce corps qui est en fait un scaphandre, une cage qu'il faut détruire en secret.

 

« Dans ma tête comme dans mon ventre, un vide grandit, un vide sédatif et délectable. Plus rien ne vient déranger mon esprit. Les désirs meurent en même temps que la faim. C'est la grande paix qui commence. Tout se simplifie. De semaine en semaine, je retourne au fond des choses. »

Liste préliminaire du Prix des libraires 2016-2017

Liste du Prix de Chambéry 2016-2017

Lauréat de la Biennale littéraire des Cèdres 2018

Adapté au théâtre par Gabrielle Lessard (CTD'A 2018)

Adapté en scénario de court-métrage (en production)

En voie d'adaptation de long métrage (en développement)

En cours de traduction anglophone

ROUX CLAIR NATUREL (Hamac, 2019)

« Est-ce que la vérité cesse d’être la vérité quand plus personne n’y croit? »

Entre détresse et exaltation, la narratrice de Déterrer les os retrace la formation de son identité de rousse, une performance exposant la porosité des frontières entre vérité et mensonge, réel et fiction. Confession paniquée au parfum d'ammoniac, Roux clair naturel témoigne de la difficulté à assumer une identité choisie dans un monde où les faits objectifs ont préséance sur l'expression d'une vérité subjective.

 

« C'est un sang plus limpide qui se déverse dans mes veines et irrigue mon cerveau, qui se met à voyager jusqu'à mon coeur. Un sang roux, un nectar pur, glorieux. »

Bourse de rédaction du CALQ 2017-2018

Nouvelles

Monstres et fantômes (Québec Amérique, 2018)
Nouvelle "St-Kilda"

Sous la direction de Stéphane Dompierre.


Un collectif où quinze écrivaines ont relevé le défi d’écrire une nouvelle dans un genre qui ne leur est pas habituel : l’horreur.

 


Les auteures: Mélikah Abdelmoumen, Jade Bérubé, Fanny Bloom, Stéphanie Boulay, Catherine Côté, Fanie Demeule, Marie Demers,  Laurence Gough, , Geneviève Jannelle, Marie-Hélène Larochelle, Véronique Marcotte, Maude Nepveu-Villeneuve, Mikella Nicol, Erika Soucy, Mélissa Verreault. 

Nouvelle St-Kilda: Au large de la côte écossaise, une agente de bord et sa sœur visitent seules St-Kilda, un archipel dont la population a été évacuée il y a près d’un siècle. Elles ne sont peut-être pas si seules, en fin de compte.

 
 
STALKEUSES (Québec Amérique, 2019)
Nouvelle "Le jet"

Sous la direction de Fanie Demeule et Joyce Baker 

 

Les auteur-es: Joyce Baker, Krystel Bertrand, Virginie Blanchette-Doucet, Loic Bourdeau, Christina Brassard, Catherine Côté, Vanessa Courville, Fanie Demeule, Sarah Desrosiers, Ariane Gélinas, Marie-Claude Lapalme, Marie-Hélène Larochelle, Catherine Lavarenne, Ariane Lessard, Gabrielle Lessard et Maude Veilleux.

Écrites par quinze femmes et un homme aux plumes éclectiques, les nouvelles de ce collectif nous mettent dans la peau de stalkeuses, ces femmes qui suivent leurs obsessions et qui ne s’en excusent pas. À travers leurs regards indiscrets, les stalkeuses nous confrontent à notre propre voyeurisme.

Nouvelle Le jet: Une stalkeuse passionnée par une forme particulière d'art vivant se déroulant quotidiennement dans les toilettes publiques.

 
FOLLES FRUES FORTES (Tête première, 2019)
Nouvelle "Alliage"

Sous la direction de Marie Demers.

 

Auteures: Marjolaine Beauchamp, Martine Delvaux, Marie Demers, Fanie Demeule, Marie-Sissi Labrèche, Maude Lafleur, Catherine Mavrikakis, Marie-Ève Sévigny et Katherine Raymond.

À travers la poésie, la fiction et le récit, les 11 textes de Folles frues fortes se réapproprient ces torts pour en faire des forces.  

 

Nouvelle "Alliage": Au chantier, des femmes tombent en bas de l'édifice en construction. Contrairement à ce qu'on en a conclu, il ne s'agit peut-être pas d'accidents de travail.